Le jambon-beurre : une évaluation du pouvoir d’achat des Français

    Partager :

    Il existe actuellement une multitude de façons de mesurer le pouvoir d’achat des Français, mais saviez-vous que le fameux sandwich jambon-beurre en faisait partie ? Il s’inspire directement de l’indice Big Mac créé en 1986 par « The Economist », un journal économique anglais, qui compare ainsi le pouvoir d’achat de différents pays à travers le monde.

    Depuis 2008, la France n’est plus en reste et l’indice jambon-beurre permet de mettre en avant les évolutions du pouvoir d’achat des ménages français. Comme ce sandwich emblématique est composé d’ingrédients simples et peu coûteux, il permet de voir facilement la marge possible, d’une ville à une autre, de celui qui le prépare et le vend. Grands Moulins de Paris vous accompagne pour décrypter les dernières analyses de cet indice pas comme les autres, qui parle bien aux artisans boulangers !

    Le jambon-beurre détrôné par son concurrent américain ?

    Le marché du snacking et de la restauration rapide est en plein essor : le chiffre d’affaires de ce secteur a triplé en 15 ans pour atteindre, en 2017, 51 milliards d’euros. Et dans ce chiffre, les sandwichs représentaient 8,67 milliards d’euros.

    Depuis plusieurs années, les pizzas, paninis et autres repas pris sur le pouce grignotaient des parts de marché sur le traditionnel sandwich français, mais sans jamais arriver à l’évincer. Pourtant, en 2017, c’est le burger qui a fait le plus de ventes avec 1,4 milliard de burgers vendus en France, devançant légèrement les 1,29 milliard de jambon-beurre consommés.

    Le jambon-beurre : 10 ans d’évolution du pouvoir d’achat

    Véritable reflet de l’économie française, son prix a subi la crise de 2008, en chutant jusqu’en 2010, avant de repartir à la hausse en 2011.

    Tout d’abord, cette augmentation s’est fait ressentir dans les agglomérations de plus de 50 000 habitants, puis dans les villes plus petites. En 2017, on observait une moyenne en France de 2,94 euros pour un jambon-beurre, mais ce prix dépend de l’endroit où est acheté le fameux sandwich. Dans les grandes et moyennes surfaces, qui ont tendance à privilégier la quantité vendue à la qualité, le prix avoisinait les 2,28 euros. Dans les brasseries la moyenne se situait aux alentours de 3,50 euros.

    De forts écarts de prix d’une ville à une autre

    Cet indice met également en évidence les différences de pouvoir d’achat d’une ville à une autre.

    Sans trop de surprise, c’est à Paris que l’on trouve le jambon-beurre le plus cher avec une moyenne de 4 euros. Suivent les villes de Bordeaux et de Lyon (3,34 euros) puis Metz et Bourg-en-Bresse (3,28 euros). Si c’est à Tulles que le jambon-beurre est le moins cher (2,48 euros), certaines grandes villes affichent aussi une moyenne basse, notamment Marseille (2,56 euros) et Lille (2,57 euros). C’est à Nantes que l’on trouve le sandwich au prix le plus proche de la moyenne française (2,95 euros).

    Pour vous aider à vous positionner et à adapter vos prix de vente, n’hésitez pas chaque année à consulter le nouvel indice jambon-beurre !