La mondialisation en cuisine et en boulangerie

    Partager :
    Les Français sont de plus en plus tentés par les saveurs étrangères. Selon l'étude TNS Sofres pour le Salon international de l'alimentation (Sial) effectuée en 2016, ils sont 82 % à apprécier la cuisine du monde et 88 % affirment aimer découvrir de nouveaux goûts et tester des ingrédients qu’ils ne connaissent pas.
    Cuisine du monde : un marché en pleine expansion

    Les restaurants et les fastfoods traditionnels ont du souci à se faire : les restaurants de cuisine étrangère, qu’ils soient familiaux ou franchisés, grignotent des parts de marché chaque année un peu plus. Des épiceries spécialisées ouvrent un peu partout en France.

    La grande distribution n’est pas en reste non plus : les rayons de produits exotiques s’agrandissent un peu plus chaque jour, et il n’est pas rare de croiser un bar à sushis entre le coin poissonnerie et les étalages de fruits et légumes.

    À quoi est dû cet engouement pour les cuisines du monde ?

    D’une part, les immigrations ont toujours favorisé les métissages culinaires, avec différentes vagues successives depuis la Seconde Guerre mondiale : italiennes, maghrébines, espagnoles, portugaises. D’autre part, la baisse des prix des billets d’avion favorise le tourisme culturel, et une fois rentré chez lui, le voyageur cherche à retrouver les goûts qu’il a pu découvrir à l’étranger.

    Enfin, le développement d’internet et la multiplication des blogs culinaires favorisent cette envie de découverte de la part des consommateurs.

    La cuisine fusion ou comment marier tradition et exotisme

    La cuisine fusion a envahi tous les secteurs, et de façon tellement subtile qu’on l’oublierait presque. Les burgers américains se garnissent d’une tranche de cantal d’Auvergne AOP, le foie gras du Sud-Ouest se déguste avec un chutney de mangue, les macarons se parfument au yuzu, un citron tout droit venu d’Asie...

    Il n’y a plus de frontière en cuisine, si ce n’est celle de l’imagination des chefs. En plus, ces associations culinaires ont le mérite de rassurer les clients qui reconnaissent une part de tradition dans la recette, et se laissent donc plus facilement séduire par l’exotisme et l’inconnu.

    Comment s’adapter en boulangerie à ces nouvelles tendances ?

    Pour inviter les saveurs de la cuisine du monde dans votre offre de produits et booster votre vente en boulangerie, voici quelques conseils : 

    • Jouez avec les pains : les pitas invitent au voyage en Grèce et en Turquie, les bagels évoquent tout de suite les États-Unis, les focaccias inspirent des saveurs italiennes. Et un simple wrap se transforme facilement en un délicieux burrito mexicain, un sandwich libanais ou un wrap aux accents indiens.
    • Quelques ingrédients bien choisis peuvent venir réveiller une recette classique : quelques herbes fraiches, une marinade, une sauce… Il en faut souvent peu pour transformer vos recettes habituelles. 
    • Proposez des plats à réchauffer aux saveurs exotiques : couscous, currys, lasagnes ou poulet tikka massala font partie des plats préférés des Français. 
    • Coté pâtisserie, invitez des parfums d’ailleurs dans vos préparations traditionnelles : fruits exotiques, thé matcha japonais, eau de rose du Moyen-Orient, sirop d’érable canadien, les Français apprécient toutes ces saveurs délicates pour varier leurs plaisirs sucrés. 

     N’hésitez plus à inviter les cuisines du monde dans vos recettes de snacking, viennoiseries et pâtisseries : les Français ne sont pas près de se lasser de pouvoir déguster toutes les saveurs du monde juste au bout de leur rue !