Comment réussir l’intégration d’un nouveau salarié ?

    Partager :

    Dernière étape du processus de recrutement, l’intégration d’un nouveau salarié est une démarche qui ne doit jamais être négligée par l’employeur : cette période d’intégration (souvent nommée onboarding) va en effet donner les moyens à l’employé de s’adapter à son nouvel environnement de travail et contribuer à instaurer un nouvel équilibre de travail favorable au sein de votre boulangerie.

    Comment l’intégration du salarié en boulangerie doit-elle se dérouler ?

    Pour qu’elle se passe au mieux, l’intégration du nouveau salarié doit être préparée avec rigueur (si cela est possible, bien avant l’arrivée du collaborateur). L’objectif est d’organiser un parcours d’intégration permettant au nouvel arrivant d’appréhender correctement le fonctionnement de votre boulangerie et de se familiariser rapidement avec les tâches qu’il devra effectuer. Cette période d’intégration doit également viser à mettre en confiance le nouvel employé au sein de la structure.  

    Préparer l’arrivée du nouveau salarié auprès de l’équipe

    Il s’agit logiquement de la première démarche à effectuer. Pour que l’intégration soit réussie, vous devez informer correctement les membres de votre équipe sur le nouvel arrivant, et faire en sorte qu’ils se sentent pleinement concernés par son intégration dans la boulangerie. Tout d’abord, commencez par organiser avec le personnel une réunion qui sera dédiée à la future intégration du salarié. Lors de cette réunion, présentez son parcours dans les grandes lignes et expliquer les raisons pour lesquelles il sera une valeur ajoutée à l’entreprise. Cette étape passe également par la préparation du poste du travail du futur collaborateur et la vérification de ses conditions matérielles (ustensiles, matériels, tenues, équipements…).  

    Soigner l’accueil du nouvel employé le jour de son arrivée

    La première impression laissée à une personne est particulièrement importante. Il est donc indispensable d’accueillir avec application et enthousiasme votre nouveau salarié. L’objectif est de consacrer un temps important à l’accueil du collaborateur (choisissez si possible des heures creuses). Si votre boulangerie est une petite structure, votre présence le jour J est primordiale. Commencez par lui faire visiter les différents lieux de travail (atelier, boutique…) en lui présentant chaque employé, son poste et ses fonctions au sein de l’entreprise. Vos collaborateurs peuvent également être mis à contribution.  

    Après la visite, le moment peut être opportun pour expliquer au salarié le déroulement de la phase d’intégration et, si cela n’a pas déjà été fait, lui remettre les documents administratifs relatifs à sa prise de fonction (contrat de travail, fiche de poste, convention collective…) et le matériel dont il aura besoin. Lorsque toutes ces démarches ont été effectuées, vous pouvez également organiser un pot d’arrivée qui permettra à votre équipe d’échanger avec le salarié de manière plus informelle. 

    Affecter un tuteur ou un référent au nouveau salarié

    Selon la structure et le profil du collaborateur, il peut être recommandé de désigner parmi vos employés un tuteur qui aidera le nouveau salarié lors des premiers jours de travail (ou du premier mois) à mieux appréhender ses tâches et à gagner rapidement en confiance. Pensez par ailleurs à présenter au salarié la personne référente avant le premier jour d’intégration – si cela est possible.  

    Comment faciliter l’intégration du salarié au cours de premiers mois ?

    L’intégration d’un salarié est une période qui peut prendre du temps. Cela est tout à fait normal ! Il existe toutefois plusieurs bonnes pratiques qui vous permettent de faciliter les choses et d’accélérer le processus d’intégration.  

    • Se tenir régulièrement disponible pour le salarié et veiller à son bien-être à travers un accompagnement bienveillant ; 
    • Proposer des points réguliers pour échanger en tête à tête avec le collaborateur et aborder les points qui peuvent éventuellement poser problème ; 
    • Favoriser les interactions entre les salariés, en organisant notamment des activités à l’extérieur pour mieux se connaître et échanger ; 
    • Mettre en place une formation en interne si cela est nécessaire ; 
    • Organiser une petite fête pour la fin de la période d’essai. 

    L’objectif est donc d’assurer durant plusieurs mois un suivi régulier et un accompagnement personnalisé visant à mettre en confiance le salarié et à lui apporter toutes les connaissances dont il aura besoin pour se sentir bien à son poste et être opérationnel.  

    Nos experts vous proposent des formations en management qui vous donneront toutes les clés pour le recrutement et l’intégration des nouveaux salariés de votre boulangerie.