Comment gérer les conflits en boulangerie artisanale

    Partager :

    Dans une entreprise, comme dans la vie de tous les jours, des conflits peuvent éclater. Dans ce cas, nier la situation et faire la sourde oreille ne sert à rien. Restez plutôt vigilant, afin de repérer des signes avant-coureurs: les conversations qui s’interrompent à l’arrivée d’un collègue, un climat de tension, etc. Ne laissez pas la situation s’envenimer, cela pourrait nuire au fonctionnement de votre boulangerie.

    Pourquoi éviter les conflits est primordiale en boulangerie ?

    Les conflits au sein de votre équipe ont plusieurs effets néfastes sur votre entreprise :

    • Ils accaparent l’attention de vos collaborateurs ; 
    • Ils font baisser leur efficacité ; 
    • Ils démotivent certains de vos collaborateurs ; 
    • Ils sont contagieux par le biais d’alliances entre collègues. 

     Il faut donc réagir rapidement et de façon adaptée. En tant que chef d’entreprise, vous êtes le garant de la bonne ambiance de travail. C’est donc à vous de devenir le médiateur de ces situations complexes. La gestion des conflits est un aspect du management abordé dans la formation So Mangement proposé par Grands Moulins de Paris. 

    Comment éviter les conflits ?

    C’est à vous de créer une bonne ambiance dans votre équipe afin que chacun s’épanouisse dans son travail. Vous pouvez mettre en place des outils pour désamorcer les tensions en amont, afin d’éviter que les petits accrochages dégénèrent !

    Voici quelques idées pour favoriser une bonne ambiance dans votre boulangerie :

    • Organiser des sorties autour d’activités amusantes en dehors du travail pour renforcer les liens de votre équipe, c’est ce qu’on appelle le teambuilding ; 
    • Faire des réunions régulières où chaque collaborateur, écouté et respecté, peut parler des problèmes qu’il rencontre, de l’aide qui souhaite recevoir ou de l’aide qu’il peut apporter. 

    Il faut trouver la méthode qui vous ressemble et correspond à la culture d’entreprise que vous voulez installer dans votre boulangerie.

    Un médiateur s’impose

    On a souvent envie de se défiler ou de regarder ailleurs lorsqu’un conflit éclate. Mais au travail, et en tant que chef d’entreprise ce n’est pas une option ! Si vous tournez le dos à ce problème vous risquez de perdre la confiance de vos employés et de mettre en péril la bonne marche de votre commerce.

    Le rôle du médiateur

    Votre rôle est d’accompagner vos employés afin qu’il trouve eux-mêmes une solution au conflit qui les oppose. Pour que tout se passe bien, gardez en tête que vous ne devez pas prendre position. Si vous avez du mal à être impartial sur le sujet de la dispute, demandez à quelqu’un d’autre d’intervenir.

    Comment résoudre un conflit, étape par étape

    • Alors dès aujourd’hui, si vous sentez de la tension au sein de vos équipes, voici ce qu’il faut faire :
    • Organisez une réunion entre les personnes concernées ; 
    • Dites-leur que vous avez identifié un problème ; 
    • Proposez-leur de profiter de cette réunion pour en discuter ; 
    • Organisez le débat en laissant à chacun un temps de parole équilibré ;
    • Reformulez parfois ce qui est exprimé pour que chacun comprenne bien la situation ; 
    • Interrogez-les sur les solutions possibles. 

     Si le conflit est trop avancé pour réunir les personnes en cause dans la même pièce, il vaut mieux organiser des entretiens individuels qui seront moins tendus et donc plus utiles.

    Que retenir d’un conflit ?

    Une crise interne peut être au finale bénéfique car elle permet une remise en question.Peut-être que les méthodes de travail ou la répartition des tâches devrait être changée ? Peut-être que vos collaborateurs ont des idées d’innovations pour améliorer leur manière de travailler

    Gérer un conflit est une expérience certes complexe mais aussi très enrichissante, pour un patron comme pour son entreprise.