Boulangerie : comment ne pas tomber dans la routine ?

    Partager :

    Rester au top est parfois difficile, surtout dans les périodes de ralentissement de l’activité. Mais ces périodes fournissent aussi l’occasion de prendre le temps de réfléchir à ce qui marche, et de faire la traque aux mauvaises habitudes. Alors, comment confiance, et rester au top ? Voici quelques idées pour remotiver les troupes, et amorcer la reprise avec quelques longueurs d’avance.

    C’est le moment de rafraîchir la boutique !

    Rien de tel qu’un réaménagement ou un grand nettoyage pour repartir du bon pied. L’activité de votre boulangerie-pâtisserie est tellement intense que vous avez remis à plus tard une réflexion sur son style. Une boutique poussiéreuse ou vieillotte amoindrit le désir des clients. Il faut savoir abandonner certains éléments du passé pour réaliser une ascension.

    C’est le moment de s’abonner aux revues de décoration, pour connaître les dernières tendances et imaginer comment reconditionner la boutique. Repenser les couleurs de votre devanture ou de vos boîtes d’emballage, voire même de votre logo, doit rendre la boutique plus trendy. N’hésitez pas à recourir à un éclairage qui mettra en valeur vos produits et donnera le ton de votre boutique, du vintage nostalgique au minimalisme moderne. Et si vous ne l’avez pas encore fait, il est temps de privilégier la lumière LED. Vous n’aurez alors plus besoin de choisir entre éclairer beaucoup et économiser sur votre facture d’électricité. Le réseau social Pinterest, peut vous aider dans cette recherche.

    Rester à la page !

    Comme dans la décoration, il faut régulièrement se tenir au courant des grandes tendances en matière de boulangerie-pâtisserie, et suivre les évolutions du marché. Les principales organisations professionnelles, comme la Fédération des entreprises en boulangerie (FEB), commandent régulièrement des enquêtes pour mieux connaître l’évolution des goûts. Il est donc indispensable de traquer les nouveautés, ou de connaître les produits qui reviennent en grâce. Par exemple, longtemps oubliée des desserts, la tropézienne fait un retour triomphant dans les boulangeries du sud-est de la France. En revanche, le macaron est délaissé, alors qu’il était la star des tables il y a une dizaine d’années.

    D’ailleurs, vous pouvez retrouver sur notre site des articles réguliers sur les tendances et les actualités du métier.

    S’améliorer, toujours

    La boulangerie-pâtisserie ne fait pas exception à la règle ; comme toutes les professions, il faut savoir se remettre en question, et se former en continu. Un nouveau procédé de cuisson vient de sortir ? Formez-vous afin de mieux maîtriser les innovations du secteur. Et si, à la suite d’une enquête de satisfaction auprès de vos clients, vous repérez un manque de maîtrise sur une pâtisserie, n’hésitez pas à faire une formation. Pour rester le meilleur dans son domaine, rien de tel que les remises à niveau.

    Faire du marketing

    Le marketing, ce n’est pas pour vous ? Pourtant, lorsque vous organisez vos dégustations ou participez à un événement du quartier, vous entrez dans l’ère du marketing. En fait, sans le savoir, vous pratiquez depuis des années l’expérience d’utilisateur, puisque vous êtes au plus proche du client.

    Mais pour transformer cette expérience en existence 2.0 de votre boutique, il faut faire le pas du numérique. À l’heure actuelle, les plateformes sont de plus en plus intuitives, et offrent aux particuliers la possibilité de créer des pages internet simples et très design. Votre présence sur les réseaux sociaux est aussi importante, et elle coûtera toujours moins cher que la fabrication de flyers en papier pour votre promotion. Là encore, optez pour la simplicité et l’harmonie : sur tous vos canaux de diffusion, respectez une charte graphique en accord avec votre boutique, et les valeurs que vous voulez mettre en avant.

    Bref, jouer sur la surprise, l’étonnement, et explorer les voies où l’on ne vous attend pas, c’est encore le meilleur moyen de rester au top.