Bien vendre sa boulangerie

    Partager :
    Quand vendre sa boulangerie ?

    Il n’existe pas vraiment de « moment idéal » pour vendre sa boulangerie, bien qu’il soit préférable, bien entendu, d’entreprendre la transmission du fonds de commerce durant une bonne période en termes de revenus et de profits, afin d’en tirer le meilleur prix de vente possible.

    Le plus important est d’être sûr de soi, d’être prêt mentalement à lâcher prise et à tourner la page. Car si vous enclenchez la vente pour ensuite la retarder indéfiniment, les acheteurs potentiels vont commencer à s’interroger sur la viabilité financière de la boulangerie, et finiront par passer à autre chose au bout d’un moment.

    C’est la même règle qui s’applique pour tout bien immobilier et tout commerce restant trop longtemps sur le marché : il tend à voir sa valorisation diminuer…

    Optimiser ses chances de réussite

    Pour accroître le prix de vente de la boulangerie, n’hésitez pas à réaliser quelques améliorations avant la mise sur le marché : un coup de peinture sur les murs et les portes, faire réparer une machine qui ne fonctionne que partiellement, retirer le matériel inutile ou les installations redondantes, etc.

    L’idée est de provoquer un véritable coup de cœur chez l’acheteur en supprimant tous les petits défauts qui pourraient semer le doute dans son esprit ! La préparation de la cession s’organise également sur le plan juridique et administratif, vu que de nombreux documents en plus du bail ou du bilan) vont devoir être fournis pour garantir le bon déroulement de la transaction.

    Cette étape est essentielle pour s’assurer que la vente se déroule dans de bonnes conditions et dans des délais rapides.  

    > ENVIE DE VENDRE ?

    Nos experts en transactions sont disponibles pour vous accompagner et répondre à vos interrogations.

    > NOTRE ACCOMPAGNEMENT